En 2007 Claude Lévi-Strauss a fait don de 224 photographies au musée du quai Branly, elles ont intégré la collection de photographies
du musée composée de 1.000.000 de clichés patrimoniaux

Sous le titre de «Mondes perdus» , ces photos prises par l’anthropologue lors d’expéditions au Brésil dans les années 30, sont présentées à la Défense, du 26 mars au 2 juin

à la Gallery Defacto . 2 Esplanade du général de Gaulle. 92400 Courbevoie.


Véronique Mortaigne, commissaire de l’exposition et grand reporter au Monde qui a côtoyé et interviewé Cl. Lévi-Strauss explique sa démarche:

«Claude Lévi-Strauss , chercheur, ethnologue, auteur de «Tristes Tropiques», fut aussi photographe. L’exposition «Mondes Perdus» présente 46 photographies prises au Brésil lors de deux expéditions menées en 1935 et 1938 dans les états du Parana et du Matto Grosso, et conservées au musée du quai Branly à Paris.

Le père de l’anthropologie structuraliste y observe la disparition progressive des mondes indigènes sous l’effet de l’acculturation et de l’urbanisation. Claude Lévi-Strauss porte un regard dénué de préjugés sur les Indiens Bororos, Caduevos, Nambikwaras ou Kaingangs, peuples nés dans cette nature brésilienne, que le Français respecte et admire. Déjà inquiet de la surpopulation de la planète menant à la destruction des ressources naturelles; l’homme au Leica traduit sa perplexité dans ses clichés, et ce faisant dévoile une part inconnue de la pensée sauvage»

«Mondes Perdus» fait partie de la programmation de l’édition 2012 du Festival Atmosphères, cinéma et développement durable


ECOUTER VOIR

Claude Lévi-Strauss parle

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus