On vient d’apprendre la mort le 1er février à 89 ans d’Aldo Ciccolini, du monde entier les hommages se succèdent. Une vie entière consacrée au piano, un très vaste répertoire, une personnalité si attachante, un interprète posé, délicat, si humain, sensible. Il fut aussi un grand maître et un grand professeur admiré de tous ses élèves.


Il se fait connaître dès son premier enregistrement en 1950 par son interprétation de Scarlatti et tout de suite est porté ainsi au pinacle des grands interprètes du piano. En 1971 il obtient la nationalité française.Il joue et interprète tant et tant de compositeurs avec une affection plus particulière à Debussy qu’il vénérait et la musique française qu’il aimait tant. Sa discographie est impressionnante et l’on ne sait quelles oeuvres et quels musiciens souligner: Satie, Rachmaninoff, Brahms, Liszt, Beethoven, Schumann. EMI a publié cet automne un impressionnant coffret de 56 CD de ses enregistrements couvrant les années 1950 à 1991

France Musique a bouleversé ses programmes et consacre cette journée de lundi au musicien disparu

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 02/01/2015

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus