Poland between Hitler and Stalin


Nous avons déjà consacré plusieurs articles dans notre rubrique hebdomadaire au film d’animation polonais qui est particulièrement riche de réalisateurs de talent. Le film qui fait l’objet de cet article a été réalisé par Tomek-Baginski, il fait suite à d’autres productions de ce jeune créateur né en 1976 et que nous avons déjà présentées telles que Katedra, The Kinematograph et Fallen art que nous vous invitons à revoir

Profitons de cette occasion pour découvrir à nouveau Paper city de Maciek Janicki ou Arch de Grzegorz Jonkajtys.


Ce film de Tomek-Baginski est consacré à un moment de l’histoire de la Pologne, quand le pays a été dépecé par Hitler et par Staline, et évoquant la mémoire d’un grand personnage polonais, Stefan Starzinski, homme politique, résistant, maire de Varsovie, assassiné par la Gestapo. La séquence que nous avons sélectionnée est particulièrement forte et son style graphique est d’une veine que l’on pourrait qualifier d ‘expressionniste. Face au Moloch nazi, la cavalerie polonaise héroïque charge les Panzers (fait historique). Ce film n ‘est pas sans rappeler celui de Damian Nenow et du sublime Paths of Hate que nous affectionnons tout particulièrement

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 01/08/2015
Courrier des lecteurs: redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus