Si depuis des mois, des attaques informatiques provenant de mystérieux commanditaires se font de plus en plus virulentes, depuis deux semaines maintenant un des plus grands hébergeurs internet internationaux OVH est victime d’une attaque frontale sans précédent. Pour ceux qui ne sont pas des initiés de l’informatique ou de l’Internet, un hébergeur offre aux entreprises, et tous internautes la capacité de mutualiser l’accès à la toile internet et les services correspondant soit le web wide net plus connu sous son abréviation aujourd’hui banalisée de www.

En quoi consiste une cyber attaque : en l’espace d’un laps de temps très court de l’ordre de quelques secondes, et cela peut durer plusieurs jours, l’attaquant sature un hébergeur ou un site en connectant instantanément dessus un nombre hors norme d’appels. Cela peut être de l’ordre de millions. Il s’en suit que les systémes informatiques de l’attaqué sont au mieux sérieusement endommagés, au pire ils peuvent être détruits ( matériel et ordinateurs bien sûr et aussi intelligence logicielle, programmes et archives virtuelles). C’est, ramené à l’échelle humaine, comme si brutalement ils manquaient d’oxygène et s’asphyxiaient. C’est une menace si grave et dont les conséquences peuvent se révéler archi-couteuses, dramatiques et toucher à la sécurité même des états que les gouvernements de nombre d’entre eux ont pris la menace très au sérieux et se sont dotées des structures nécessaires pour tenter de faire face et d’ y remédier (c’est le cas de la France). La guerre cybernétique est une réalité.

Si le grand public est mal au fait des dessous de cette guerre de l’ombre, il en perçoit parfois les effets, un exemple simple et concret : depuis plusieurs semaines et notamment depuis quatorze jours exactement vous avez du mal à vous connecter sur WUKALI, le temps de connexion est soit horriblement long ce qui devient facilement insupportable, ou pire encore Wukali ne s’ouvre pas. Voilà les effets de cette guerre cybernétique, en effet comme un très grand nombre d’autres sites, nous sommes loin d’être les seuls, myrmidons que nous sommes, Wukali est hébergé sur OVH, nous restons solidaires.

Voici donc démontrée la fragilité et le vulnérabilité de notre société cybernétique, les pestes et choléras contemporains ont muté, nos réseaux de communication, nos systèmes d’information qui modèlent nos sociétés, notre style de vie et nos modes de consommation ne sont pas à l’abri de la vampirisation par des intervenants hostiles dont il est bien difficile selon les experts de découvrir l’identité. Dans cette guerre cybernétique les états comme les entreprises, de même pour les systèmes de sécurité et de défense sont en première ligne.

Si lors de prochaine connexion sur WUKALI vous rencontriez alors encore quelques difficultés, quelques lenteurs avant d’être connecté (ce que nous ne souhaitons évidemment pas, à chaque heure qui passe nous espérons que l’hébergeur aura enfin revalidé tout son réseau mondial,mais c’est très compliqué et long à remettre pleinement en oeuvre), ne nous en voulez pas, vous avez désormais le fin mot pour comprendre ce qui se passe. Attendez un peu, armez-vous de patiences et reconnectez vous alors sur WUKALI un peu plus tard.

Nous tenions à vous tenir informés. Quoi qu’il en soit, merci à chacun d’entre vous de venir vous connecter sur WUKALI, votre magazine d’art et de culture, votre seule présence de plus en plus nombreuse est le plus précieux de nos réconforts. Grand Merci!

Pierre-Alain Lévy

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus