A testimony about the nature of the prisoners camp in North Korea


– [**Attention, cette video comporte des images très dures et ne s’adresse pas à tous publics*].

OuI, j’assume, c’est un choix arbitraire et subjectif, une acceptation du champ du film d’animation large pour le moins. Voici un document réalisé par une association coréenne chrétienne sur les camps de prisonniers en [**Corée du Nord 조선민주주의인민공화국*] . Il est constitué sur la base de témoignages et de dessins de transfuges ayant réussi à fuir la dictature sanguinaire mise en place par [** Kim Il-sung 김일성*], [**Kim Jong-il, 김정일*] et aujourd’hui tenue d’une main de fer par l’héritier atomique, [**Kim Jong-un 김정은*].


Le film d ‘animation permet toutes les audaces et tous les sujets y sont admis, tous les styles aussi. Dans ce film il ne s’agit en aucun cas d’une oeuvre cinématographique dans le sens créatif du terme, par ailleurs on ne peut point parler de film d’animation puisque chaque image est fixe. Il s’agit d’un témoignage ou plus justement de témoignages, d’un document d’archives sur ce qui se passe ou s ‘est passé entre le fleuve Yalou et la zone démilitarisée au sud ( absurde périphrase sur un des lieux les plus militarisés du monde et où depuis près de 70 ans les armées des deux Corée s’observent en permanence au risque de confrontations guerrières). C’est précisément ce dont j’ai voulu rendre compte !

Chaque dessin illustre le témoignage de rescapés de cette horreur, de ces camps de prisonniers en[** Corée du Nord*], des conditions dantesques vécus par ces centaines de milliers d’esclaves victimes d’une idéologie totalitaire et tyrannique. Des exécutions des tortures, de la famine ( sous Kim Jong-il notamment). Bien entendu on ne peut faire abstraction de ce que fut la Shoah et la mémoire de ce qui se fit dans ces lieux nazis me poursuit tandis que je visionne ce film. La cruauté monstrueuse des gardiens et des soldats du régime de [**Pyongyang*] ( 평양 ) est de même nature que celle de tous les barbares.

De toutes les rubriques que j’ai pu écrire sur le film d’animation, celle ci a été une des plus pénibles à rédiger. Voyant défiler chaque image assortie d’un commentaire j’ai pu mesurer le chemin étroit, la ligne de crête sur laquelle nous évoluons, aveugles que nous sommes ( ou feignant de l’être) sur les dangers qui nous menacent). Pour ne pas rajouter au pathos, j’ai assuré une traduction avec le moins de circonvolutions verbales pour accrocher au plus près du texte. A cet égard il ne s’agit pas d’une expression littéraire, nullement, mais d’un constat brut et douloureux, un commentaire comme un cartel de tableau. Un acte, un fait, un témoignage, un souvenir circonstancié précis et aiguisé comme un scalpel.

Pour la commodité de lecture, j’ai réalisé la traduction des inscriptions portées sur chaque image en les assortissant d’un chronomètre, c’est à dire le positionnement temporaire par seconde sur l’échelle de déroulement de la vidéo

[**Pierre-Alain Lévy*]


[([** Traduction des commentaires d’images.

Chronomètre défilement vidéo*]

0,25 secondes*].150 à 200. 000 personnes sont emprisonnées
0,33.Passage de la frontière
0,35. Travail forcé, torture, exécution publique ( 10.000 tués / an)
0,43. Exécution Publique : Ordre a été donné de fusiller les prisonniers chrétiens les premiers ( 100.000 chrétiens sont emprisonnés)
1,09. Les témoignages et les dessins ont été recueillis auprès de 81 Nord-Coréens qui ont réussi à s’enfuir et qui vivaient dans des camps d’internement politiques
1,19. A l’aide !
1,22. Les Coréens du Nord qui ont réussi à s’enfuir en Chine sont rapatriés de force
1,29 Battus à coup de pied dans leurs cellule
1,33 Pendant les interrogatoires les familles des prisonniers sont aussi battues
1.39. Les soldats écrasent du pied les visages des prisonniers
1.46. Alors qu’il examine une femme enceinte, l’officier lui donne un coup de pied dans le ventre et tue le bébé
1.54. Les prisonniers sont complément mis à nu afin de chercher de l’argent caché
1.59. Un châtiment douloureux et cruel, les ongles sont arrachés
2.07. Technique d’humiliation en forçant les détenus à se mettre nus
2.11. Faire ses besoins en public pour chercher de l’argent caché
2.17. Rechercher de l’argent caché en forçant le prisonnier à s’accroupir de façon répétée
2.23. Pendu la tête en bas, le prisonnier est fouetté
2.31. Le prisonnier reçoit des coups de pied
2.37. Casser les dents, briser les articulations
2.44. Travaux forcés pendant plus de 12 heures durant
2.50. Un père est ligoté et forcé de regarder sa famille entrain d’être torturée
2.57. Obligé de sauter, de s’agenouiller et de baisser la tête en signe de respect quand on est appelé
3.02. Les doigts du prisonnier sont introduits dans une presse pour provoquer de la douleur
3.07. Tué par un berger allemand pendant la récolte de raves
3.13. Une cellule de confinement est pire qu’un cage pour animaux
3.21. Ils doivent endurer la prolifération des punaises et des poux
3.26. Le crachat insulte la dignité humaine
3.33 Dévorés par des rats affamés
3.39. Latrines et lieux d’aisance, un bon endroit pour attraper et manger des souris
3.47 Si jamais un prisonnier est surpris entrain de manger des grains trouvés dans la bouse de vache il est battu
3.50. Méthode primitive pour transporter des bûches
3.55. Chaque année de 10 à plus de 100 morts du fait du renversement de charrettes de bûches
4.00. Afin de provoquer un avortement, les femmes enceintes sont obligées de courir en portant dans leurs bras de lourdes pierres
4.07. Avec l assistance d’un co-détenu, on utilise une balançoire pour provoquer l’avortement
4.14. Des braises ardentes sont introduites dans l’utérus pour empêcher une seconde grossesse
4.19. Les prisonnières arrêtées dans leurs derniers mois de grossesse sont conduites de force à l’hopital pour avorter
4.25. Si un bébé nait en dépit des médications abortives, il est tué
4.32. Le bébé né d’un avortement tardif forcé est tué
4.38. Maladies et souffrances dues aux conditions de vie insalubres et à l’absence de fournitures d’hygiène féminine
4.44. Séance d’humiliation pour nourrir les prisonniers privés de tous vêtements et nus
4.49. À quoi ressemblent les femmes détenues qui on refusé toute relation sexuelle
4.55. En cas de transgression du règlement les articulations du prisonnier sont brisées
5.01. Les travailleurs sont tués, et écrasés sous les wagons de mine
5.06. Prisonniers électrocutés par le grillage électrique alors qu’ils tentent de ramasser un radis qui se trouve de l’autre côté
5.12. Mourant de faim, ils se battent pour manger des insectes, des souris, des grenouilles
5.18. Ils se battent pour manger un lézard
5.23. Une faute vénielle est punie de l’amputation d’un doigt
5.28. La famille est contrainte de battre le père ligoté à un poteau
5.35. Les prisonniers sont battus si jamais ils sont surpris à manger la nourriture réservée aux cochons
5.40. Les prisonniers sont battus s’ils sont surpris à manger des feuilles de chou
5.46. Même les handicapés sont soumis aux travaux forcés
5.52. Torture consistant à ne pouvoir ni s’asseoir ni se tenir debout, battu sur toute la surface du corps et maintenu dans un tout petit espace
5.57. Les enfants sont dévorés par les chiens de garde
6.04. A la morgue, les rats dévorent les cadavres
6.10. Les cadavres abandonnés
6.14. Chaque cadavre est sorti et porté
6.20. Les corps sont enterrés de façon indifférenciée
6.25.Parfois plusieurs cadavres sont ensevelis ensemble
6.31. Les cendres humaines sont utilisées comme engrais pour les choux
6.37. Incinération secrète des cadavres
6.42. Des prisonniers sont brûlés vifs
6.47. Se remplir l’estomac en avalant des vers grouillant dans les corps en décomposition
7.22 . Actuellement plus de 200.000 prisonniers politiques internés sans procès
7.24. Des actes criminels et inhumains sont perpétrés à grande échelle et de façon systématique
7.30. L’on ne dot pas oublier qu’il y a encore tant de prisonniers condamnés sans preuve et qui appellent à l’aide
)]


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

Retrouvez tous les films d’animation présentés dans Wukali ( plus de 250 !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 03/02/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus